Le système de vidéosurveillance est le moyen le plus sûr de décourager les cambrioleurs. En effet, la simple vue de ces dispositifs les fera fuir et abandonner l’idée de cambrioler votre maison ou votre magasin. Mais avant cela, il faut trouver le dispositif qui correspond à vos besoins. Pour vous guider, voici les différents types de vidéosurveillance et leurs avantages.

La vidéosurveillance IP ou analogique ?

La vidéosurveillance analogique est un modèle classique et beaucoup plus utilisé. Le principe est simple, elle est connectée à un enregistreur et un moniteur par le biais d’un câble coaxial. Les images sont de très bonne qualité grâce aux capteurs CCD. Et elles peuvent être visionnées sur télévision et la lecture est assez fluide. Ce type de vidéosurveillance existe dans de nombreuses tailles et formes. Cependant, elle nécessite la mise en place d’une dizaine de caméras au moins.

La vidéosurveillance pour dissuader les voleurs

Concernant la vidéosurveillance IP, c’est la nouvelle génération de système de surveillance, mais encore très peu répandue. Pour faire simple, l’installation se compose de 2 à 3 caméras qui sont reliées à un serveur de vidéosurveillance central. Grâce au logiciel de vidéosurveillance de ce serveur, il est possible de retrouver les images et de les sauvegarder dans un disque dur. En plus de son rôle dissuasif, ce type de vidéosurveillance permet un visionnage en temps réel des images filmées par la caméra depuis un PC ou un Smartphone. Mais la qualité des images dépend principalement de l’objet de la caméra, du type de capteur et de bien d’autres encore.

Pose d’une vidéosurveillance : les précautions à prendre

Il faut faire très attention à l’emplacement du système de vidéosurveillance. D’abord, le mieux serait de le placer en hauteur afin que les voleurs puissent facilement le voir. Néanmoins, il est important de respecter la vie privée de vos voisins. Ainsi, la caméra ne doit filmer que l’intérieur ou le jardin de votre maison. Il faudrait aussi informer les gens qui travaillent dans votre maison que vous disposez de caméras qui enregistrent des images. Pour un système de vidéosurveillance extérieur, assurez-vous que le modèle choisi résiste aux variations climatiques. Un entretien régulier est aussi de mise en cas de fortes averses ou de dépôt de saletés. En outre, privilégiez les caméras à vision nocturne qui peuvent filmer même dans l’obscurité. Ou encore, celles dotées d’une fonction jour/nuit qui sont capables de basculer en mode nuit dès que la luminosité est mauvaise.